De la vie palpitante d'une fille pas palpitante

Baby-Sitter, et alors ?

Je suis étudiante et je n’ai pas forcément le temps de trouver un vrai travail à côté des cours. J’ai donc opté pour la solution facile : le baby-sitting. Et franchement, j’adore ça ! Je ne pourrais pas garder des enfants toute ma vie, parce que ce n’est pas mon rêve, et je pense que je pourrais vite devenir folle. Mais garder plusieurs fois par semaine un petit, ça ne me dérange pas.

En même temps, j’ai un peu grandi entouré de bébés. A trois ans et un jour (j’aime être précise), je suis devenue grande sœur, six et demi plus tard, j’ai eu une petit sœur. Et j’ai eu plusieurs nourrices. J’ai donc un peu grandi dans un univers où il fallait s’occuper de bébés. Même si j’étais parfois un peu garçon manqué, j’aimais bien jouer dans la forêt, escalader des rochers et prendre un bain ça me gonflait. J’étais aussi super girly, je collectionnais les Barbies et j’avais plein de poupons. Je voulais même avoir mon premier enfant à vingt-trois ans (ah l’innocence). C’est à 13 ans que j’ai décidé de devenir jeune fille au paire dans un pays anglophone, et un jour, je le serai. Enfin, il faut croire que j’étais destinée à devenir une super baby-sitter !

C’est ma deuxième année en tant que « super baby-sitter », je ne me contente pas de garder des enfants de temps en temps, je garde un petit garçon trois fois par semaine et parfois le samedi soir. Et il y a des avantages comme des inconvénients. L’an dernier, je m’occupais d’une fillette de trois ans, elle adorait Disney et ne voulait regarder que des DVDs. Vous imaginez donc mon bonheur à passer du temps en sa compagnie. Mais c’était loin, presque une heure de transport de chez elle à chez moi. Et elle avait un caractère de cochon de temps en temps. Aujourd’hui, l’enfant que je garde un an et demi, il n’est pas autorisé à trop regarder la télévision et porte encore des couches, mais sa maison est à dix minutes de chez moi.

Quand tu gardes un enfant de cet âge, tu es obligé de réapprendre le langage du bébé, parce que son vocabulaire est très limité, tu dois comprendre et traduire rapidement tout ce qui peut sortir de sa bouche. Et faire attention à ce que tu dis, parce que ça retient vite et répète facilement. C’est un peu perroquet un gamin de moins de deux ans. Il faut savoir aussi retenir sa respiration pour le moment fatidique où tu vas devoir changer une couche pleine. Ce n’est pas la partie la plus agréable mais tu ne peux pas y échapper. C’est la dure vie d’une baby-sitter. Et puis il faut savoir être sévère mais pas trop non plus, il faut savoir ne pas dépasser les limites parce que t’es pas chez toi et ce ne sont pas tes amis.

Mais c’est cool parce que les trajets en poussette, ça muscle les fesses et les cuisses. Parce que tu te sens apprécié et serviable (et tu es payé). Quand l’enfant est couché, tu peux regarder des films ou faire tes devoirs (enfin bon, c’est vraiment s’il n’y a rien à la télévision). Et puis, tu es payé à jouer et lire des livres avec des images au final. Et même le sourire du petit quand je vais le chercher à la crèche, ça fait toujours plaisir ! C’est un peu le boulot de la facilité, tu gagnes pas beaucoup mais ça aide à finir le mois. Et je me sens un peu comme Mary Poppins, ce qui est super flatteur, avouons-le.

Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “Baby-Sitter, et alors ?

  1. Je suis pas trop d’accord pour que tu utilises un gif de mon mec et notre bébé. Not cool. Mais bon c’est bien parce que c’est toi. (on te fait des bisous tous les trois)
    j’espère vraiment que tu pourras partir au pair où tu le souhaites ! 🙂

    • Je m’étais dit que ça te ferait plaisir de voir ton chéri sur mon blog 😦 (J’ai pas trouvé le genre de gifs que je voulais en plus).
      Oh, tu es chou. Il va falloir que je commence à me renseigner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s