De rien du tout

« It is unsinkable. God himself could not sink this ship. »

Avec ce titre, vous devez vous doutez de quoi je vais vous parler : le RMS Titanic, de la compagnie White Star Line, tristement connu pour son naufrage. Je ne vais pas vous faire un simple article sur le film de Cameron, parce que je risque de pleurer en vous parlant de la scène tragique de la collision avec l’iceberg. Non, si je le fais c’est dans l’espoir de vous convaincre d’aller voir « TITANIC  L’Exposition : de vrais objets | de vrais histoires » qui a commencée aujourd’hui, le 1er juin, et qui se tiendra jusqu’au 15 septembre 2013 au Parc d’expositions, Porte de Versailles.

Cherbourgeoise fidèle, j’étais évidemment allée à celle qui se trouver à la Cité de la Mer. Le fait que le Titanic ait fait une escale à Cherbourg est un peu une fierté, parce qu’on a pas grand chose d’attractif et de vraiment historique là-bas (selon moi, quoi, je suis blasée). Mais le Titanic, c’est déjà énorme et depuis que je suis petite, j’ai grandi avec l’envie d’en découvrir toujours plus sur cette histoire. La Cité de la Mer, c’était trois aquariums, beaucoup de faits scientifiques, un sous-marin militaire à visiter (Le Redoutable) et une attraction qui nous laisse sur notre fin. Cette nouveauté du Titanic, ouvert pour le 100ème anniversaire de cette unique et tragique traversée, a donc été chaudement accueillie (pour ma part, c’était le cas). « Titanic, Retour à Cherbourg » offre la possibilité de revivre le voyage à bord du paquebot et son naufrage, il nous fait découvrir le fonctionnement des appareils, on peut observer des pièces du bateau, en savoir plus sur les voyageurs et connaître les témoignages de certains survivants. Il y a également une partie scientifique : l’état du bateau aujourd’hui, comment ils auraient pu éviter ce drame. C’est ludique.

Le sésame que l’on nous donne pour que nous aussi on puisse voyage, un peu.

L’exposition qui a lieu à Paris nous fait devenir un personnage, on peut se prendre pour Jack sur la proue de l’Insubmersible. Un auto-guide est compris dans le tarif, il nous plonge dans l’époque avec des musiques, des informations très intéressantes. On suit le Titanic de sa conception jusqu’au naufrage. Le plus est bien sûr les objets récupérés au cours des expéditions de RMS Titanic, Inc. Objets personnels, devises de l’époque, mobiliers, services de table. Beaucoup d’objets. On fait la rencontre de voyageurs de la Première Classe (saviez-vous qu’un  Guggenheim était à bord ?!), les lieux qu’ils côtoyaient. Puis l’on découvre la Seconde Classe, vient ensuite la Troisième Classe (avec la famille Goodwin) pour terminer par le cœur du bateau. L’ambiance s’assombrit et voilà le naufrage, on nous met d’ailleurs en condition. Ici aussi, il y a tout un aspect scientifique sur comment ils ont pu récupérer des objets, comment ils ont fait pour les garder en bon état. Bref, c’est intéressant. Cette exposition est un vrai coup de cœur, elle permet de comprendre pourquoi l’inévitable aurait pu être évitable, pourquoi tant de personnes ont perdu la vie (bon, oui, l’organisation des canots de sauvetage était merdique !) et que beaucoup ce sont retrouvés sur ce bateau malgré eux. Beaucoup d’émotion quoi ! Je me suis aussi rendue compte (encore mais ça me surprend toujours) à quel point le casting de Cameron est ressemblant aux  malheureux qui se trouvaient réellement sur le RMS Titanic.

Et la boutique de souvenirs fait très envie, surtout aux fans ! Vous rêvez de prendre le thé dans un service estampé par la White Star Line ? C’est possible, vous pouvez même choisir selon les différentes classes. Les photos sont interdites, ce qui est compréhensible vu l’état fragile des trésors récupérés au fond de l’océan. J’espère que vous ne la manquerez pas, elle vaut le coup, une nouvelle façon de redécouvrir le mythique paquebot  ! Et vous pouvez aussi aller à celle de Cherbourg cet été, pour me faire coucou en même temps !

Plus d’infos :

Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “« It is unsinkable. God himself could not sink this ship. »

  1. Cette exposition a vraiment l’air super, j’adorerais la faire, dommage que je ne sois pas sur Paris ou que je n’y aille pas bientôt… Je crois que l’an dernier elle était à Las Vegas d’ailleurs, j’aurais du y aller comme une andouille.

    • C’est dommage que tu l’ais ratée à LV et que tu ne puisses pas la faire ici. C’est vraiment le genre d’expositions que j’aime faire, comprendre l’histoire de certains passagers : c’est émouvant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s