De rien du tout, De romans et de contes

Le temps, une notion étrange.

Me revoilà, armée d’un nouvel ordinateur et d’un peu d’inspiration. Aujourd’hui, et comme souvent, je me suis plainte de n’avoir le temps de ne rien faire mais la faute à qui et quoi ? Est-ce la faute à mon train-train quotidien : Université, baby-sitting et cinéma ? Ou parce que les journées sont trop courtes ?

Et donc comme beaucoup de personnes avant moi, je me suis demandée ce qu’était le temps, réellement. Pour certain, c’est une continuité : une frise chronologique, comme on en étudiait en histoire à l’école ; pour d’autres, c’est une durée : longue ou courte, tout dépend de beaucoup de choses. Le temps, c’est plein de chose. Ça peut même être la météo ! Personnellement, le temps je le vois comme un ennemi, parfois trop lent, parfois trop rapide et surtout irréversible. On le vit chacun de manières différentes et ça peut être un inconvénient, puisque personne n’a la même notion du temps si on vous dit « Je suis là dans 5 minutes » et que cette personne arrive vingt minutes plus tard… Il y a un vrai décalage entre votre ami et vous. Le temps est fourbe, voilà. Quand on imagine l’avoir, il file à toute vitesse. Quand on s’ennuie, on peut compter les secondes.

Mrs Dalloway, roman de Virginia Woolf, en parle : le temps, et l’auteure voulait d’ailleurs le nommer The Hours. Les Heures. Le Temps. C’est quand le temps passe, que les heures défilent qu’on les voit passer ou pas, que l’on se rend compte de la futilité des choses, de notre vie, de nos habitudes. Oui, le temps est fourbe. Il nous contrôle, nos journées se calent dessus qu’on le veuille ou non. Il s’immisce dans nos vies, et un jour il s’arrête, se fige, et on réfléchit et on regrette le temps passé. Parce que c’est ça aussi, le passé et le futur. Passé, présent, futur. Souvenirs, moments furtifs, projets.

Voilà, un article futile qui m’a pris peu de temps mais m’a fait un bien fou. C’est étrange comme de petits écrits, des riens du tout peuvent nous faire prendre du recul et de réfléchir. J’espère avoir le temps bientôt d’écrire un article sur mon dernier voyage à Londres, voyage bien trop court où je n’ai, justement, pas vu le temps passer !

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s