De la vie palpitante d'une fille pas palpitante, De séries et d'addictions

To be a girl or not to be ?

Source : Tumblr

C’est en prenant ma douche (c’est fou comme c’est souvent sous la douche que nous vienne des idées lumineuses – quand la pomme de douche devient l’ampoule -) que j’ai eu une idée pour un nouvel article, je me suis dit « C’EST FOU COMME JE SUIS TOUT SAUF FÉMININE ! » mais c’est pas grave. Parce que franchement perdre une heure à me maquiller et coiffer, ce n’est pas ma tasse de thé. Et puis quand j’essaie de me faire jolie, ça finit toujours en catastrophe ! Et je suis si persévérante que j’abandonne très vite.

Du coup, je me suis demandée ce que c’était qu’être une fille. Oui, c’est quoi être une fille ? Porter du rose (ça je fais), porter de la dentelle (ça je fais), se maquiller (bon, si c’est mettre une BB Crème et du mascara, je suis ok), se coiffer (un coup de brosse le matin ? … non, bon), pleurer devant des films (ok, je pleure tout le temps mais c’est juste trop cruel de tuer des animaux), ne pas être vulgaire (Robin  Scherbatsky n’est pas une fille, elle dit des gros mots !), porter des talons (mais ça fait mal…), porter des jupes et robes (mais on voit mes jambes…) et être gracieuse (si c’est danser comme un hippopotame alors c’est bon) ?Je suis quand même une fille mais il y a tellement de contraintes à être une fille, une vraie qui est tout le temps jolie et présentable dont tous les garçons sont amoureux !

Je sais pas, les filles qui se font jolies, elles ont des journées qui durent 44 heures ? Parce que moi, je préfère dormir et regarder des séries plutôt que de me faire souffrir volontairement. Les épilations qui durent deux heures et qui font aussi mal qu’une immolation, parce que l’épilateur électrique c’est une invention de Satan rien d’autre, se désarticuler pour réussir à se faire une jolie coiffure et bientôt avoir à se plier en quatre pour s’hydrater chaque parcelles de son corps parce qu’une fille doit avoir une peau de bébé, faire du sport pour avoir le corps de Lara Croft… Je peux dire « LOL » ? Et pourtant, des fois j’ai envie de pleurer sur mon corps flasque, mes boutons, ma trousse de maquillage vide et mes cheveux ternes. Ah, mais ce n’est pas le rôle d’une fille de se plaindre tout le temps ? Ou de glousser ? Hihihihi, ça je le fais bien.

Et puis, pourquoi on associe toujours les garçons à la geekitude et pas les filles ? C’est pas sexiste ça, un peu ? On peut être une fille et bien aimer les jeux vidéos, se connaître un minimum en HTLM, savoir allumer un ordinateur. Par exemple, repas de famille pour Noel et voilà que ma tante demande à mon cousin de lui installer le réveil sur son nouveau portable, le pauvre tenait l’objet comme s’il s’agissait du bébé de Rosemary, heureusement je suis venue à sa rescousse ! (Vous pouvez m’appeler Wonder-Clem). Pour dire qu’une fille se connait aussi en technologie ! Et toc.

Ma chambre est toute rose, je pleure devant Titanic et Bambi, je ne bois que du thé, je ne rote et pète jamais (du moins pas en public), je suis la meilleure amie de Bridget Jones dans ma tête, alors peut-être que je suis bien une fille enfin de compte. Pas en apparence mais sous mon visage sans maquillage, il se cache surement une jeune fille sensible et tout ça, mais qui se fait un peu bouffer par mon côté geek avec mes tee-shirts pour hommes Frankenweenie achetés chez Uniqlo. Et certes, je parle tout le temps de mes cheveux mais quand je vois la relation de mon frère avec les siens, je me demande si ce n’est pas lui la fille à la maison. HAHAHAHAHA. Oups, c’est mon côté bitch qui ressort. 

Je suis quand même loin de prétendre ressembler et atteindre le niveau de mes modèles. Un jour, je serai une parfaite Audrey Hepburn ou Scarlett O’Hara. Bon, on y croit un jour je prendrais plaisir à m’épiler les sourcils et me priver de chocolat. Je vais aller pleurer devant Love Actually. Adieu.

P.s : tout ça pour dire en fait, que je me sens vraiment fille parce que j’aime bien faire des chichis et être jolie et le rose. C’est juste que se plaindre, c’est marrant.

Publicités
Par défaut

3 réflexions sur “To be a girl or not to be ?

  1. C’est dur d’être une fille, mais c’est tellement bien en fait !
    J’ai eu du mal à « m’y faire » mais maintenant je suis bien contente d’être une vraie fille, même que ma collection de chaussures -de vraies chaussures de filles- s’agrandit tout doucement !

    • C’est cool d’être une fille, c’est juste qu’on attend un peu trop de nous sur certains points.
      Merci de ton commentaire, je ne manquerai pas de jeter un coup d’oeil au tien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s